A quel moment doit-on prendre sa créatine?

La créatine seule n’a que très peu d’effet sur l’organisme, musculairement parlant. Elle doit impérativement être prise en synergie d’un entrainement de force ou de puissance (elle n’a également que peu d’effet lorsqu’elle est conjuguée à un effort d’endurance).

Certains préconisent de prendre la créatine après l’effort, car celui-ci améliorerait sa rétention. Toutefois, beaucoup ne sont pas d’accord avec ce principe. Quoiqu’il en soit, il vaut mieux éviter de la prendre juste avant l’effort: l’effet positif de la créatine est en effet long à se manifester et il n’y a aurait aucun avantage à la prendre à ce moment.

Deux règles semblent sortir du lot concernant le moment de la prise de créatine:

– pendant un repas: et particulièrement lors d’un repas avec viande, car celle-ci optimiserait les effets de la créatine.

– étaler les prises: en fractionnant les rations pour les prendre en trois ou quatre fois, et ce afin d’améliorer son absorbtion.

La créatine a-t-elle des effets secondaires ?

L’une des premières préoccupation du sportif lorsqu’il s’intéresse à la créatine est de savoir si ses indéniables effets sur le muscle ne sont pas associés à un quelconque danger.

Si l’utilisation de la créatine a débuté dans les années 20, peu de scientifiques s’avancent pour affirmer que la créatine est inoffensive, mais aucun effet secondaire notable n’a été remarqué chez les sportifs en bonne santé (voir Bizzarini 2004), raison pour laquelle le produit est en vente libre.

Les effets du LCA sur la croissance musculaire
L’utilité des BCAA pour prendre de la masse musculaire