Douleurs articulaires : commander des gélules d’harpagophytum en ligne

Douleurs articulaires
Qu’elles soient liées à l’âge ou causées par une blessure, les douleurs aux articulations peuvent survenir n’importe quand. Elles sont assez fréquentes en France puisqu’elles touchent 1 personne sur 3. Gênantes et douloureuses, les douleurs articulaires ont un réel impact sur la qualité de vie. Si vous êtes à la recherche d’un remède naturel, sachez que la griffe du diable est une plante médicinale connue pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Les origines de la plante

L’utilisation de l’harpagophytum, aussi appelée « griffe du diable » ne date pas d’hier, les peuples indigènes de l’Afrique du Sud s’en servaient déjà pour soulager leurs maux. Elle est appelée « griffe du diable », car sur ses fruits se trouvent des griffes capables de s’agripper aux animaux qui s’en approchent. C’est en 1907 que les vertus de cette plante médicinale sont découvertes lorsqu’un Allemand rencontre les peuples indigènes. La griffe du diable suscite un grand intérêt auprès des chercheurs qui l’étudient de plus près dans les années 50, ses propriétés anti-inflammatoires sont alors reconnues. C’est une plante qui pousse sur des sols riches en oxyde de fer, dans les déserts d’Afrique. Il faut savoir que la griffe du diable est menacée, car les racines qui sont utilisées proviennent directement de la plante sauvage. C’est pourquoi les pays producteurs comme la Namibie ou le Botswana mettent tout en œuvre pour encadrer les récoltes afin de la préserver. Vous pouvez la consommer en cure, sous forme de gélules que vous pourrez vous procurer sur le site 123gelules.com. Elle existe également sous d’autres formes : comprimés, solutions, tisanes ou en pommades.

La composition

La griffe du diable possède de nombreux bienfaits grâce aux principes actifs qu’elle contient. Ses propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antispasmodiques sont générées par des glucosides monoterpènes (harpagoside, harpagide, procumbide). Elle est composée de flavonoïdes (lutéoline et kaempférol) et de phytostérols (sitostérine, stigmastérine) qui sont des antioxydants renforçant l’effet anti-inflammatoire. On y trouve également des phénols qui procurent des effets diuriques. Enfin, les vitamines qu’elle concentre aident au bon fonctionnement du métabolisme des cellules (vitamines C, bêta-carotène, vitamines du groupe B), tout comme ses nombreux minéraux essentiels : magnésium, fer, potassium, calcium, cuivre et phosphore.

Des bienfaits prouvés

Utilisée en complément alimentaire, la griffe du diable permet de soulager les douleurs articulaires, l’arthrose, l’arthrite ou les rhumatismes. Elle est également efficace en cas de faiblesse musculaire. Les sportifs l’utilisent en cas de tendinites ou d’entorses, mais aussi pour améliorer leur mobilité et leur souplesse. Ce sont les racines de la plante qui sont utilisées. Les principes actifs qu’elle contient, comme les iridoïnes, permettent de générer les effets anti-inflammatoires et antalgiques. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a classé la griffe du diable parmi les « remèdes populaires » en « traitement de l’arthrite et des rhumatismes ». Des études ont été réalisées pour démontrer l’efficacité de la plante sur les douleurs articulaires. En 2000, des patients atteints d’arthrose ont testé des gélules d’harpagophytum pendant plusieurs mois. Le résultat s’est avéré positif avec une prise de gélules très bien tolérée et une efficacité comparable aux traitements médicamenteux habituellement utilisés pour cette pathologie. Une autre étude en 2007 a pu prouver son efficacité sur des centaines de patients atteints de rhumatismes et d’arthroses. Après une prise pendant 8 semaines, ces derniers ont vu considérablement leurs douleurs diminuées que ce soit à l’épaule, au genou ou à la hanche, améliorant ainsi leur qualité de vie. D’autres essais cliniques ont démontré que la griffe du diable est très efficace pour lutter contre les douleurs lombaires. Elle peut sans problème remplacer le rofécoxib, un médicament retiré de la vente en 2004 pour ses nombreux effets indésirables. Cette plante est aussi bénéfique pour remettre en ordre le système digestif et pour lutter contre les pertes d’appétit.

Comment l’utiliser ?

Il est conseillé d’utiliser des gélules en compléments alimentaires. Pour soulager vos articulations, vous pouvez prendre 4 gélules par jours en les espaçant dans la journée, de préférence avant les repas. Prenez les gélules en cure d’un ou deux mois et renouvelez les prises au cours de l’année en cas de besoin. Contre-indications et effets indésirables.

  • De légers problèmes intestinaux et une irritation de l’estomac peuvent apparaître suite à une prise régulière de la plante. Il est donc conseillé de prendre le traitement avant chaque repas.
  • Demandez conseil à votre médecin si vous êtes atteints de troubles cardio-vasculaires ou diabétique.
  • Déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes ou en cas de calculs biliaires, de gastrite ou d’ulcères.
  • Les compliments alimentaires ne doivent jamais remplacer une alimentation variée.

La griffe du diable est un remède aussi efficace que certains traitements médicamenteux, avec l’avantage de ne générer que très peu d’effets indésirables. Plusieurs études ont prouvé son efficacité pour soulager les douleurs articulaires. Vous pouvez l’utiliser sans problème en traitement de fond sous forme de compléments alimentaires en gélules.


Pourquoi privilégier des compléments alimentaires bio ?
Les bienfaits de la sève de l’arbre sang de dragon