Les bienfaits de la sève de l’arbre sang de dragon

arbre sang de dragon

Le sang du dragon a de nombreux bienfaits, notamment dans le domaine du cosmétique. Sa vertu cicatrisante est la plus connue de toutes. De nombreuses personnes se servent alors de la sève pure en vue de cicatriser rapidement leurs plaies. Voilà pourquoi la résine est aussi appelée « pansement liquide ».

Qu’est-ce que le sang du dragon ?

Originaire d’Amérique du Sud, le sang du dragon n’est autre que la sève d’un végétal nommé « croton lechleri ». Connu aussi sous l’appellation de « sangre del drago », « sangre de grado », « sang de dragon » ou encore « sang-dragon », il tire ce nom de sa couleur vermeil intense, comparable à l’hémoglobine. Utilisé depuis des siècles en médecine douce par les indigènes de la forêt amazonienne, cet ingrédient est devenu très sollicité en cosmétique grâce à ses multiples vertus. Le pouvoir thérapeutique de cette sève a été constaté par P. Bernabé Cobo (chercheur et zoologiste espagnol) à partir du XVIe siècle.  Le produit a depuis été appliqué sur les plaies ouvertes pour accélérer leur apaisement, leur cicatrisation ainsi que pour les prémunir des infections. Séchant rapidement, la sève constitue une véritable barrière de protection contre les agressions extérieures. Les tribus indigènes du Pérou utilisaient aussi le sang de dragon pour les hémorroïdes, les fractures et même pour les irritations intestinales, les gastrites et les ulcères, en usage externe. Ce n’est pas tout ! La résine était aussi déjà utilisée par les aborigènes pour les bains vaginaux, avant et après l’accouchement.

Le sang de dragon renferme des phytosteroles, des diterpènes, des phénoles simples et des proanthocyanidines (antioxydants). Les vertus cicatrisantes sont liées à un dimethylcedrusine, connu aussi sous l’appelation de lignan, et à une morphine, appelée également taspine. Pour un traitement naturel, en usage externe, frottez la résine directement sur la surface affectée et laissez-la sécher. Faites cela quotidiennement. En usage interne, mettez dans un peu de liquide 10 à 15 gouttes de la sève. Faites également cela quotidiennement.

Des bienfaits dans le cosmétique

Dans le domaine du cosmétique, le sang du dragon est surtout reconnu pour ses propriétés cicatrisantes et anti-oxydante. Grâce à sa vertu cicatrisante, certaines personnes se servent de l’essence pure en vue de soigner leurs plaies. En outre, une étude réalisée en 2009 par les universités d’Olso, de Harvard et de Japon a aussi démontré la propriété anti-oxydante de la résine. Cette étude a même prouvé qu’il s’agissait du meilleur antioxydant de la planète. Une autre étude a également été menée avec l’Université de Besançon et a démontré que l’essence de l’arbre accroissait le nombre de fibroblastes (cellules qui assemblent l’élastine et le collagène). Le sang du dragon doit cette propriété à sa composition qui implique plus de 40 différentes molécules. Quoi qu’il en soit, l’arbre miraculeux est encore peu connu. Vous pouvez trouver cet ingrédient dans certains cosmétiques, notamment ceux pour peaux matures ou encore anti-âge.

Des bienfaits antibactériens et pour les ulcères

Une autre étude a été menée en vue d’examiner les capacités de la sève à conserver les aliments naturels. Comme vous le savez probablement, plusieurs additifs incertains sont employés en vue de conserver les aliments plus longtemps sur les étagères. Un examen in vitro dont les résultats sont publiés dans le magazine BMC Complementary and Alternative Medicine a observé les activités antimicrobiennes et antioxydantes de la sève. Les experts ont testé des extraits de sang du dragon pour leur éventuelle aptitude à éliminer des agents pathogènes d’origine alimentaire comme le Salmonella enteritidis et l’E.coli. L’étude a montré qu’un extrait de l’arbre nommé CH2CI2 présentait une forte activité inhibitive contre les agents pathogènes alimentaires bacillaires et cryptogamiques. La résine pourrait constituer, dans l’ensemble, un conservateur alimentaire potentiel. En plus de tout cela, le sang de dragon est aussi bénéfique pour les ulcères. Une étude de cas effectuée en 2015 a dévoilé qu’il aidait à traiter les escarres de décubitus ou les plaies de pression.

Un actif ayant aussi des propriétés anti-diarrhéiques

Maintes études ont examiné la capacité de l’essence à stopper la diarrhée. Un examen réalisé sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans le magazine « Phytotherapy Research » a montré que l’ingrédient avait la capacité de résoudre rapidement ce problème gastro-intestinal (induit par l’huile de ricin) chez des animaux. Un examen en double aveugle contrôlé par placebo diffusé dans « American Journal of Gastroenterology » portait sur 184 personnes de nationalité américaine ayant contracté une diarrhée au Mexique ou en Jamaïque. Ces personnes ont reçu un traitement avec 125, 250 ou 500 mg de SP-303 ou un avec un placebo homologue 4 fois/jour durant 2 jours. Les sujets de l’étude devaient inscrire leurs symptômes journalièrement et étaient suivis durant 3 jours. L’étude a révélé, dans l’ensemble, l’efficacité du SP-303 dans la réduction (jusqu’à 21 %) de la dysenterie des voyageurs.

Acheter des compléments alimentaires d’origine naturelle
Commander des gélules d’huile de CBD bio en ligne